Un samedi militant à Montpellier

Ce samedi 17 octobre nous étions présent-e-s à trois manifestations, trois manifestations à motifs différents mais défendant chacune des droits fondamentaux, et combattant le capitalisme, la répression, l’impérialisme.

 

Accrochez les chemises !

 

Parce qu’une chemise déchirée ne pèse guère face à la brutalité d’un plan de licenciement de 2900 personnes, et aux lourdes sanctions qui menacent des salariés d’Air France, une initiative originale a circulé sur les réseaux sociaux (organisatrices-teurs : Jedonnemachemise et La vague citoyenne ). Suspendez vos chemises devant les Préfectures ce samedi 17 octobre à midi, ceci en soutien aux salarié-e-s d’Air France, traité-e-s comme des voyous alors que la violence vient évidemment des patrons, pour lesquels leurs chemises valent plus que nos vies.

Une initiative de solidarité qui est restée symbolique à Montpellier,  mais bienvenue…

lire ici le communiqué national d’Ensemble ! : https://www.ensemble-fdg.org/content/communique-de-ensemble-les-salarie-e-s-rebelles-sont-ilselles-des-voyous

Image.jpg
 

 

Liberté d’expression pour BDS 34

 

Plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées en début d’après-midi pour soutenir BDS 34, dont le stand a été interdit par arrêté, sauf à déposer une demande deux mois à l’avance. L’action de BDS qui tient depuis des années un stand sur la Comédie est non-violente et vise à sensibiliser la population sur l’état de colonisation de la Palestine. 
Après quelques slogans et prises de parole pour expliquer l’action de BDS (boycott, désinvestissement et sanctions) et l’entrave à la liberté d’expression que constitue l’arrêté municipal dont l’association est victime, des policiers municipaux sont arrivés et ont voulu enlever le barnum de BDS. Les manifestant-e-s ont fait bloc, se sont accroché-e-s au barnum et les un-es aux autres et malgré les multiples essais de la police, accompagnés de quelques violences (des personnes poussées brutalement, une matraque sortie), sous les cris “liberté d’expression” et “police partout, justice nulle part!” nous avons tenu bon, sans que personne de notre côté ne réponde par la violence à l’intervention agressive des policiers. Un attroupement de passant-e-s indigné-e-s nous entourait. Voyant que nous ne cederons pas, ni sur notre droit, ni à leurs provocations, la police est reparte…
“Palestine vivra, Palestine vaincra ! “

Image_2.jpg
 

voir la vidéo

http://www.midilibre.fr/2015/10/17/montpellier-tension-autour-de-la-manifestation-de-bds34,1228605.php

Refugees welcome

Après ce deuxième rassemblement réussi, nous nous sommes rendu-e-s à Plan Cabanes manifester pour l’accueil des migrant-e-s. Beaucoup d’organisations appelaient à cette manifestation, et nous avons pu voir la CGA, AL, La Collective, en plus d’Ensemble !  et du NPA, déjà présentes précedemment.
La battucada habituelle a joyeusement animé le début de la manifestation.
Après quelques prises de parole, dont celle de Francis Viguié pour Ensemble ! 34, qui a notamment insisté sur l’inanité de différencier migrant-e-s fuyant les guerres et migrant-e-s économiques, celle d’instaurer des quotas… nous sommes descendu-e-s jusqu’à la préfecture, afficher, là où plus tôt étaient suspendues les chemises, nos calicots.

DSC03055_2.JPG
 

 

Quelques photos : 

Liberté d’expression pour BDS : 

DSC03028.JPG
 
DSC03030.JPG
 

DSC03034.JPG

DSC03042.JPG
 
Image_20.jpg
 
Image_8.jpg
 
Image_1.jpg
 
Image_16.jpg
 
Image_4.jpg
 
Image_23.jpg
 

Image_28.jpg

 
 
Image_3.jpgImage_6.jpg
 

 

 
DSC03037.JPG
 

 

 

Refugees Welcome :

DSC03047.JPG
 
DSC03050.JPG
 
Image_10.jpg
 

 

 

 

DSC03057.JPG
 
DSC03062.JPG
 
DSC03053.JPG
 
DSC03056.JPG
 
DSC03063.JPG
 
DSC03069.JPG
 
DSC03064.JPG
 
Image_12.jpg
 
Image_14.jpg
 
Image_13.jpg
 
Image_15.jpg
 
Image_31.jpg
 

 

Partager :
Ensemble 34