Sivens : les pro-barrage multiplient violences et provocations



Très fortes tensions sur le site du barrage de
Sivens. Les pro-barrages mulitiplient les provocations et actes de violence
sous le regard complice des autorités et des forces de l’ordre.







ob_d0d7b8_11043155-662229337236528-8112643136739.jpgTrès
fortes tensions sur le site du barrage de Sivens. Les pro-barrages mulitiplient
les provocations et actes de violence sous le regard complice des autorités et
des forces de l’ordre

Communiqué d’Ensemble! 82 (Montauban, 4 mars 2015).

Mercredi 4 mars ; alors que les pros barrage font le
blocus depuis plusieurs jours déjà autour de la ZAD du Testet à Sivens, un
convoi à été mis en place depuis Gaillac pour aller ravitailler en nourriture
et médicaments les zaddistes coincés sur place.

Malheureusement il à été bloqué dans le centre-ville par
les forces de l’ordre qui lui ont refusé la possibilité de se rendre sur la
ZAD. Pendant ce temps les pros barrages ont réussi (eux) à pénétrer sur la ZAD
: ils ont saccagé les locaux, brisé les vitres de plusieurs habitations en dur,
totalement détruit le chapiteau qui servait aux AG tenues sur place et aux
actions de sensibilisation et d’informations. Ils ont aussi abimé plusieurs véhicules
et tenté de mettre le feu à la bergerie dans lequel se trouvent les animaux.  
Les zadistes ont fini par réussir à faire fuir les
casseurs.

Les personnes présentes sur place sont sous le choc,
elles sont terrorisées. Depuis plusieurs jours déjà elles sont en permanence
agressées, insultés par des personnes qui agissent en toute impunité.

Ensemble!, membre du Front de Gauche, condamne ces actes de violences commis par les pro-barrages sous
le regard complice d’élu-e-s et des autorités. L’État et les forces de l’ordre
doivent faire cesser cela, il est de leurs devoirs de protéger les citoyens :
ils seront tenus pour responsable de toute cette haine.

Un mort c’est déjà beaucoup trop !

REVUE DE PRESSE





A Sivens, les
milices de la FDSEA multiplient les agressions dans l’impunité

GRÉGOIRE SOUCHAY (REPORTERRE)  
jeudi 5 mars 2015

Un nouveau cap a été franchi ce mercredi dans la stratégie
de la tension imposée par la FDSEA du Tarn. Alors qu’un convoi alimentaire
tentait d’être acheminé depuis Gaillac pour alimenter la zone du Testet en
vivres, les attaques des pro-barrages se sont multipliées. Récit d’une journée
folle, devenue le quotidien à Sivens.

 Gaillac (Tarn), reportage

Il est près de 14 heures mercredi 4 mars
quand nous parvenons sur la place de la Libération à Gaillac. Environ
deux-cents personnes sont là, rassemblées pour témoigner de leur soutien aux
occupants de la zone du Testet et pour mettre en place un convoi alimentaire
afin de ravitailler la cinquantaine d’occupants présents sur la Zad de Sivens.
L’ambiance est bon enfant et calme. Le préfet du Tarn, Thierry Gentilhomme, est
là et discute avec Jean-Claude, un militant anti barrage à qui il explique :
«
 Je veux éviter la confrontation et ne faire prendre de risque à personne ». Une consigne qui n’a pas
empêché de multiples agressions depuis plusieurs mois, avec une intensification
depuis le début de la semaine et le blocage total de la zone par les agriculteurs
pro barrage.

Lire la suite
sur le site de Reporterre

.


Partager :
Ensemble 34