Communiqué. Saurel gère sa ville comme un patron de choc !

Communiqué de Ensemble!  Montpellier jeudi 3 septembre 2105

L’ami de Manuel Valls ne cesse d’appliquer une gestion libérale de sa ville. Les parents subissent un jour de carence pour un enfant malade. Appliquant le modèle de l’entreprise aux enfants, les parents doivent impérativement donner un certificat de maladie dans les 48h sous peine de voir le repas cantine prélevé. Une partie du personnel est en grève et voilà notre soi-disant Maire citoyen jouer les briseurs de grève. 

CLR_ensemble_mages_fdg_600_s.jpg
CLR_ensemble_mages_fdg_600_s.jpg, sept. 2015

Communiqué de Ensemble!   jeudi 3 septembre 2105

Saurel gère sa ville comme un patron de choc !

 

L’ami de Manuel Valls ne cesse d’appliquer une gestion libérale de sa ville.

Les parents subissent un jour de carence pour un enfant malade. Appliquant le modèle de l’entreprise aux enfants, les parents doivent impérativement donner un certificat de maladie dans les 48h sous peine de voir le repas cantine prélevé.

Une partie du personnel est en grève et voilà notre soi-disant Maire citoyen jouer les briseurs de grève. Ainsi dans le Midi Libre, dans l’article« Des élu-es pour suppléer les grévistes » nous pouvons lire les déclarations suivantes : “Je ne laisse pas les écoles fermées, les parents dans la panade et les enfants sur le trottoir. Bloquer des dizaines de milliers de familles, c’est irresponsable. Ce n’est pas un groupuscule qui va bloquer la ville” !!!

Des mots que ne renieraient pas des hommes de droite décomplexés comme Estrosi, Ciotti ou même un  Sarkozy.

Le Maire, le Président de la Métropole, le candidat à la Région est donc contre le droit de grève et utilise ses conseillers municipaux pour remplacer les grévistes. Il y a de manière manifeste entrave au droit de grève, il appartient aux organisations syndicales d’agir en justice si elles le souhaitent. Ensemble ! apporte tout son soutien au personnel en lutte pour ses conditions de vie et de travail. Ensemble ! dénonce avec fermeté l’attitude du Maire et de ses conseillers ayant participé à ces actions anti-grève.

Partager :
Ensemble 34