La lutte des mères du Petit Bard : une lutte exemplaire contre l’effet ghetto de la carte scolaire

Au mois de  mars
les parents des enfants des écoles du Petit Bard  Delteil, Michelet, Armstrong et Bond  ont appris que le collège Las Cazes serait le
seul collège où elles pourraient inscrire leurs enfants en 6° …lire également le texte de soutien à signer individuellement et le  communiqué de presse d’Ensemble ! 34 qui propose des mesures pour sortir de la ghettoisation…
 


 20150511_132115.jpg



20150511_163858.jpg

20150511_164355.jpg

Alors que les
écoles du Petit Bard subissent  durement les
effets de la ségrégation sociale : mêmes conditions sociales (60% de
chômeurs) même origines ethniques même difficultés  d’apprentissage, les mères (car ce sont elles
qui se mobilisent essentiellement)  ne
veulent pas que  leurs enfants se
retrouvent tous dans le même établissement avec les mêmes difficultés  et demandent de la mixité. Organisées en
collectif (50),elles ont tenté de multiples actions : occupation des
écoles, rassemblements ,rencontres avec les représentants des différentes
institutions (mairie, département, académie, préfecture)  jusqu’au 27 avril où l’absence du conseil
général et du rectorat a fait capoter la rencontre .

Considérant « qu’ils avaient épuisé  tous les
moyens que donne la démocratie » l’assemblée générale des parents a décidé
le 4 mai de cadenasser les portes des 4 écoles  tant qu’il n’y aura pas :

« 1 Un engagement écrit pour une mesure dérogatoire
pour les classes de Cm2 des école Armstrong et Delteil afin que les enfants
puissent bénéficier d’une scolarité ou la mixité est présente

2 L’organisation des assises du petit Bard  avec la présence des 4 responsables
institutionnels pour signer des engagements réels de mixité et fixer le cadre
et les objectifs de toutes les réunions de travail et tables rondes ultérieures
avec les services concernés.

3 Un engagement écrit de la mise en œuvre de réunions de
travail associant chercheurs, parents, directeurs des écoles pour la révision
de la carte scolaire de la maternelle à l’élémentaire en vue d’atteindre
l’objectif de mixité (Echéancier pour une nouvelle sectorisation effective à la
rentrée 2016) »

20150511_163845.jpgLe 11 mai  le
collectif a rencontré le conseiller départemental à l’éducation et la culture
qui s’est engagé à retravailler la carte scolaire …en attendant une table ronde
réunissant tous les acteurs le 20 mai. 

Considérant cette date trop tardive, l’assemblée générale
maintient la fermeture des écoles en attendant la réponse à ses demandes.



Pour soutenir la lutte des mères contre le ghetto, pour
plus de mixité, pour l’égalité :

Assemblée générale tous les jours devant les écoles à 15h30

Pour des infos quotidienne Page face book
« Soutienparentspetitbard » 

Et pour soutenir  écrire
à soutien parentspetitbard@gmail.com

 


Marylise Valat

20150511_134347.jpg

20150511_163910.jpg


Texte du comité de soutien des parents du Petit Bard.  A
renvoyer avec nom, prénom et profession.
soutienparentspetitbard@gmail.com

N hésitez pas à transmettre à des contacts : au plus on est
au mieux ce sera!

 “Nous, citoyens soucieux des valeurs de la République et de
leur application dans la vie quotidienne déclarons être solidaires des
parents
 du Petit Bard-Pergola et de leur revendications:
 –
affectation des élèves de  CM2 dans un collège leur garantissant la
mixité sociale et ethnique,
 – engagement des Institutions à
réviser la carte scolaire et la  sectorisation afin de rompre avec le
ghetto urbain,
 – mise en place d’assises du Petit Bard associant
parents, Institutions  (ville de Montpellier, Education nationale,
Conseil départemental…), professionnels de l’Education et de la santé,
chercheurs…”
 
Nous vous invitons à nous rejoindre et à
participer aux différentes actions  de soutien. Si vous souhaitez
adhérer, renvoyez un mail en mentionnant vos noms, prénoms et
profession.

 Je
soussigné(e)……,………………….profession……………………..

adhère au comité de soutien aux parents d’élèves des écoles
du Petit bard.
 Tous les messages de soutien et
d’encouragement seront les bienvenus!
 Vous pouvez aussi soutenir la page
facebbook: soutienparentspetitbard et visiter le blog : soutienparentspetitbard


Communiqué de Ensemble!34                              13 mai
2015

 

Sortir de la
ghettoïsation scolaire maintenant !

    La situation dans de trop nombreux quartiers populaires, et
notamment à Montpellier, est absolument inacceptable.
    La casse de l’École de la maternelle à l’université commencé
dans les années 80 avec les politiques libérales qu’elles soient le fruit du PS
ou de la Droite avait déjà bien saccagé les choses. La politique d’austérité
d’Hollande vient finir le travail.

Quels sont les besoins et quelles sont les réponses du gouvernement et des
collectivités locales ?
    – La mixité sociale est essentielle? Ils assouplissent la
carte scolaire!
    – Les options linguistiques, artistiques, sportives…
permettent d’aller vers un peu plus de mixité sociale? En septembre le
gouvernement supprimera ces classes!
    – Il faut des moyens supplémentaires pour les établissements
en difficulté? Ils diminuent encore davantage leur Dotation Horaire Globale !
        Ils voudraient en finir avec l’École
Publique, pousser de plus en plus de parents à fuir vers le privé, ils
voudraient renforcer la ghettoïsation scolaire dans les quartiers populaires
qu’ils ne feraient pas mieux.
Trop c’est trop, c’est ce qu’ont bien compris les parents d’élèves des collèges
de Las Cazes et des Aiguerelles, des écoles du Petit Bard sur Montpellier. Il
faut en finir avec ces  politiques de casse, il faut en finir avec la
ségrégation scolaire et prendre des mesures pour en sortir et faire de l’École
un outil d’Émancipation.

    Ensemble! soutient le combat de ces parents d’élèves, de ces
enseignant-e-s. Nous soutiendrons tout appel unitaire qui visera à faire
converger ces mouvements sur un rassemblement, sur une manifestation ou autre.
Unissons nos forces !

    Il faut impérativement que des mesures d’urgence soit prise
dès maintenant pour répondre à l’impasse dans laquelle se trouve ces parents
qui doivent mettre leurs enfants là où plus personne ne veut mettre les siens.

    – organisons des états généraux pour sortir de la
ghettoïsation scolaires  où se réuniront les différents acteurs des
écoles, des collèges (rectorat, parents d’élèves, enseignant-e-s, représentants
de la municipalité, représentant du conseil général, associations de
quartier…). Une carte scolaire redessinée, un plan de rénovation et de
construction d’établissement scolaire doivent sortir de ces états généraux.
    – investissons des moyens humains et matériels pour rendre
attractif ces établissements afin de diminuer les effectifs par classe, de
proposer des options pertinentes

Ces mesures doivent aller de pair avec :

    – la construction de logement sociaux de qualité dans
l’ensemble des quartiers de Montpellier et villages de la métropole et de la
périphérie ( St Clément 0% de logements sociaux, est-ce normal ? )
    – une politique d’attribution des logements sociaux
transparente, qui a le souci d’assurer la  mixité sociale et culturelle.
    – une politique de désenclavement géographique mais aussi
culturelle des quartiers populaires.
    – la création d’emplois dans les services publics et
notamment dans la construction, la rénovation et  la réhabilitation
énergétique de bâtiments.

Une alternative politique est possible. Il est urgent de la construire pour
répondre aux besoins, sociaux, écologiques et démocratiques. Ensemble pour une
école émancipatrice !



 Article midi libre Midi_libre.jpg



Partager :
Ensemble 34