Des projets alternatifs à connaitre et soutenir

La société solidaire et
écologique que nous souhaitons est contradictoire avec le système capitalisme.
Sans être le ” Grand Soir” de multiples initiatives vont dans le bon
sens, marquent des ruptures, citoyennes, écologiques, autogestionnaires…  avec le système dominant.   

En voici 2 exemples qui
méritent notre soutien : à Prémian : projet d’une coopérative citoyenne de
production  d’hydro électricité  et à Carcassonne une coopérative ouvrière de
crèmes glacées artisanales. ( Pilpa ça vous dit quelque chose ? ) …

 


Dans le département de l’Hérault, à Prémian,  micro production
d’hydroélectricité sur le Jaur

 

 




 

le_mas_du_-moulin_premian_energie_renouvelable_auxilium_34-300x225.jpgC’est un projet qui part de la base, Initié par des
citoyens, les 2 propriétaires des moulins de Prémian, le Mas du Moulin à l’
Arcas et le Moulin des Arènes (ancien moulin à grains et communal)  à Roquebrun.

Ce projet vise par le biais de la création d’une
coopérative citoyenne d’énergie renouvelable de se réapproprier collectivement
une énergie locale et de la valoriser localement.




Les caractéristiques en sont:

Taille humaine et impact minimal sur l’environnement
car les moulins à eau seront installés dans des bâtiments existants.




moulin_le_foulon_roquebrun_auxilium_34_energie_renouvelable_resultat-702x336.jpgRéhabilitation d’un patrimoine en voie d’abandon,
ancienne usine de mégisserie, foulon textile, moulins à grains qui ont
fonctionné plusieurs siècles.

Prise en compte du partage de la rivière avec les
différents utilisateurs (vie piscicole, canotage et baignade, irrigation de
terres agricoles, etc.).
Par exemple le moulin de Roquebrun sera arrêté en période d’étiage ne
fonctionnant que 5000h par an contre 7000h pour ceux de Prémian pour permettre
ces activités.

Installation réellement durable car des turbines de
moulins hydrauliques sont prévues pour fonctionner au moins 50 ans,
contrairement aux éoliennes d’une durée de vie limitée à une quinzaine
d’années.

Valorisation au niveau local, car même de puissance
limitée l’électricité produite pourrait alimenter près la moitié des habitants
des deux communes.

Association des citoyens avec l’acquisition de parts
dans la coopérative, une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif ) est
envisagée avec une mise minimale d’une centaine d’euros ou moins par
l’intermédiaire de club d’investissements locaux (CIGALES), et possibilité de
peser sur les décisions prises en AG.

Dynamisation de l’économie locale avec le
réinvestissement des bénéfices (en général à long terme) sur des projets
similaires dans la vallée.

Ce projet doit être soutenu pour susciter un
développement humain et maîtrisé des ressources hydrauliques des Haut Cantons

 

 article extrait de panache salvetois voir ici

 

 http://www.panache-salvetois.fr/herault-hydroelectrique-les-moulins-de-lorb-et-du-jaur/

 

PiLPA,
ça vous dit quelque chose?

 

PILPA,
une fabrique de crèmes glacées à Carcassonne. Entreprise innovante, elle
tournait bien quand, en 2011, un fond d’investissement a voulu spéculer. L’entreprise
est rachetée par R&R, filiale de d’OAKTREE, pesant 100 milliards de dollars.
9 mois plus tard, l’unité de Carcassonne, la plus rentable, est sacrifiée.

Déterminés,
les 125 salarié-es se lancent dans 18 mois de lutte. Par 2 fois, des actions en
justice feront annuler les soi-disant plans de sauvegarde de l’emploi,
exigeront que le site soit laissé en capacité de produire et les machines
rendues aux salariés.



 

pilpa.jpgBelle
victoire des 129 salariés contre un fonds d’investissement
de
100 milliards de dollars!

C’est
alors qu’émerge l’idée de créer une SCOP pour maintenir localement une
production de qualité.

 

Une
société coopérative ouvrière est créée: LA FABRIQUE DU SUD.

Ces
nouveaux coopérateurs glaciers donnent du sens à leur activité en

concevant
des crèmes glacées artisanales de qualité sous la marque La

Belle
Aude. Ils font le choix de produits du terroir en associant les producteurs locaux
dans le respect de l’environnement et des consommateurs.

Participez
à ce formidable élan de solidarité autour de ce

projet
avec LES AMIS DE LA FABRIQUE DU SUD !

 

Adhérez
à l’association de soutien

L’association
s’est fixé l’ambition de sensibiliser les populations sur le bon sens et la
pertinence de l’économie sociale et solidaire comme alternative de développement.

Documents
explicatifs ci-dessous.

pilpa.pdf

Voir aussi, publié sur notre site en octobre 2014 : 


Carcassonne : de PILPA à la Fabrique du Sud, résister c’est créer

Partager :
Ensemble 34